Un stage professionnalisant

Pour le parcours professionnel, le Master II comporte un stage obligatoire d’une durée de deux mois minimum et de six mois maximum. Le stage peut être commencé dès la fin des examens du second semestre (fin février) et doit impérativement être terminé le 30 septembre. Ce calendrier permet de postuler aux stages en institutions ou à des stages longs.

Le lieu de stage est choisi par l’étudiant et validé par les responsables du Master. Il peut être effectué aussi bien en France qu’à l’étranger (des bourses de stage existent pour les stages à l'étranger non ou peu rémunérés). L’étudiant démarche lui-même les organismes susceptibles de l’accueillir en stage, ce travail de recherche faisant partie de la formation. Pour les aider dans leur recherche, les étudiants suivent un module d'accompagnement à l'insertion professionnelle et ont accès à la liste des stages réalisés par les promotions précédentes et aux fichiers des anciens du Master juriste européen -Tours.

A titre d’exemples, les organismes ayant traditionnellement reçu des stagiaires ces dernières années sont :

  • les Cabinets d’avocats
  • les Cellules Europe des Chambres de commerce et d’industrie
  • les Services juridiques d’entreprises travaillant sur le marché européen
  • l’Administration territoriale et d’Etat
  • les Institutions et Agences de l'Union européenne
  • les Parlementaires nationaux et européens
  • les Administrations et Ambassades étrangères
  • les Associations de défense de consommateurs, de l’environnement…

A l’issue du stage, l’étudiant soutient, au cours du mois de septembre un mémoire qui porte sur la présentation des missions exercées dans le cadre du stage et sur un sujet théorique d’actualité en lien avec les thèmes abordés au cours du stage.

Les étudiants participant à la clinique juridique sont dispensés de l’obligation de stage mais ont la faculté d’un faire un dès la fin de la clinique juridique, à compter du 1er juin.